Logo du Refuge du Moure (Cheylard - Lozère)
lozere-gite.com
LE REFUGE DU MOURE
Gite d'étape et de séjour, Chambres d'hôtes et Table Gourmande en Lozère
Le Refuge du Moure (Cheylard - Lozère) en aquarelle de Marie-Noëlle Mourgues
 

To english version Deutch version
Les Gîtes de France
Charmance (Gîtes de France)
Chemin Stevenson
 
Rechercher sur le site
Powered by eXtense

Météo Lozère
 
Le livre d'or en ligne du Refuge du Moure (Lozère)
LIVRE D'OR
26 messages dans le Livre d'Or.Ecrire un message

 Page 1 sur 2  Page Suivante

 mal   Jacques28/11/2009
15:00
   Ayant terminé le ''Stevenson'' il y a quelques jours, je tenais à vous dire ô combien j'ai apprécié votre gite lors de mon passage le 1er mai., Votre accueil, la qualité de l'hébergement et le plaisir à votre table. Merci pour tout ce que vous faites afin de rendre le plus agréable possible cette belle randonnée à travers les Cévennes. Je ne saurai que recommander LE REFUGE DU MOURE à tous mes amis randonneurs et amoureux de votre région... Encore Merci. 

 mal   Serge Gourat28/11/2009
14:47
   Bonjour à vous,<br>Lundi dernier, notre départ a été un peu précipité. Alors juste ce petit message pour vous remercier encore, au nom de l'ensemble des 14 personnes de notre groupe, pour la chaleur de votre accueil et la qualité de votre table qui ont été vivement appréciées.<br>Cordi alement 

 mal   MEYER28/09/2008
17:27
   Nous l'avions dit, nous l'avons fait. Nous sommes revenus en prétextant la recherche des champignons...! De champignons point mais du soleil dans le ciel et dans les coeurs. Le refuge du Moure est un lieu de rencontres : &quot;donnes et tu recevras&quot;, nous n'avons donné que ce que nous avions et avons beaucoup reçu en retour. Merci à cette merveilleuse équipe, allez on peut le dire, nous reviendrons, avec ou sans champignons mais avec beaucoup d'amitié. 

 mal   Chaumet Nadine17/07/2008
19:39
   Etape inoubliable au gite du Moure en mai 2008.
Accueil chaleureux, très très bonne table.
Produits faits maison un vrai délice.
Ne manquez pas de vous y arrêter.
GRAND MERCI à nos hôtes
 

 mal   Famille MEYER08/07/2008
16:28
   Quel bonheur! Une véritable découverte d'une région, d'un lieu de sérénité, d'une maison ou bonne humeur rime avec chaleur, celle du coeur bien sur. Une extraordinnaire équipe qui gère, reçoit, cuisine, communique, alimente avec humanité. On est bien chez vous, nous aurions tendance à dire &quot;chez nous&quot; tant la maison est familiale. Bravo et merci, on reviendra, c'est sur 

 mal   lol27/10/2007
20:59
   &lt;script&gt;alert( &quot;faille&quot; )&lt;/script&gt; 

   christophe23/12/2006
16:45
   je suis passé devant en avril 2005 quand il avait neigé tardivement..j'aura i du m'arrêter et pousser la porte mais j'ai préféré continuer de peur de ne pas repartir... un jour peut être  

 mal   chaffot08/10/2006
20:37
   Salutas à vous deux!!!!
c'est avec beaucoup de plaisir et de nostalgie que j'ai parcouru le site
que de changement!!!que c'est beau!!!
je suis un peu en lozere en ce moment...
JE vous embrasse bien fort

catherine la Brestoise
 

 mal   POITRINEAU07/06/2006
21:10
   De part l'affluence, nous étions un peu serré dans la pièce pour six personnes. C'était trop exigue, et notre cohabitation mixte avec deux femmes d'un certain age n'était pas des plus judicieuse. Mais tout est effacé par un accueil, une convivialité que nous avons rarement trouvé. Bravo, milles fois bravo. Vous êtes des passionnés et nous sommes admiratifs. continuez ! 18/20 au poit et millau A trés bientôt  

 mal  home  jean Michel17/05/2006
17:52
   voila c qqe mots pour dire que tout le groupe a trouvé votre gite génial
les chambres super, les repas extra
et le petit dejeuner au top et votre acceuil super sympa
merci encor de vos prestations et de votre gentillesse
Mr Matt et c ami(e)s Motards
( 25 qd méme)
 

 mal   Raphaël Zacharie de Izarr08/02/2006
09:15
   L'OMBRE DES CHOSES

J'errais au bord de l'étang, mélancolique. L'automne était morne, la lune pleurait, le vent chantait dans le soir, monotone à mourir. Au loin s'élevaient les plaintes d'un âne, poignantes. Ainsi là-bas un être affligé semblait partager ma peine... Je marchais, résigné, au bord de l'onde. Solitude, accablement, ennui, dégoût : quatre murs oppressants, quatre raisons pour ne plus songer à rien d'autre qu'aux barreaux de mon âme en deuil.

L'âne dans le lointain se lamentait toujours. Etais-je-je seul à entendre sa détresse ? En moi, une nuit sans fin, un vide sombre, une vallée désolée. Les braiments de l'animal résonnaient comme un glas grotesque dans la campagne. L'écho pitoyable sous les étoiles de la créature déshéritée accentuait ma douleur. Le quadrupède adressait à qui voulait l'entendre son désespoir.

L'âne au-delà l'étang, hors de vue, oublié de tous, ne racontait-il pas à l'Univers entier son humble chagrin ? J'avais l'impression de récolter ce soir-là la plus secrète misère du monde, venue de l'horizon, tentant de monter jusqu'aux étoiles, pour finalement retomber sur mes épaules...

Les appels de la pauvre bête ressemblaient à une prière dans la nuit, j'en fus touché. Des cordes insoupçonnées vibrèrent chez moi. Je sentis mon humanité s'étendre jusqu'aux figures les plus modestes de la nature. En pensée je rejoignis l'équidé. Les yeux fermés je le caressai au cou. Puis je le chevauchai. Alors tout s'illumina. Des espaces radieux s'ouvrirent devant moi. Je me retrouvai au milieu d'une prairie éclatante de lumière, sur le dos de l'âne. Ses braiments sinistres s'étaient transformés en autant de rires. Des gens m'aimaient, qui m'appelaient tout autour de moi. Partout, des fleurs vives, de l'eau claire, une joie irréelle.

Je rouvris les yeux dans l'obscurité. La lune pleurait toujours au-dessus de ma tête. Le vent gémissait dans la plaine. L'étang me parut plus noir que jamais. L'automne était un véritable tombeau. Et ma solitude, une pierre dans la fosse.

Longtemps, l'âne manifesta son infinie détresse dans le lointain.

Raphaël Zacharie de Izarra
raphael.de-i zarra@wanadoo.fr
 

   Audrey07/12/2005
12:55
   Bonjour,
Nous avons passé une excellente soirée et nuit au refuge. Très bon accueil et nourriture excellente !
Merci !
 

 mal   laurence daniel et kennet22/06/2005
08:57
   De retour du &quot;chemin de Stevenson&quot; avec un âne (Kenneth), nous gardons un exellent souvenir de notre étape au Cheylard et de votre gîte. Tout était parfait : l'accueil, la chambre, le repas, le petit déj... alors encore merci
une adresse à coseiller pour tous les &quot;Stevenson&qu ot;, avec ou sans âne .
 

  home  Riu13/06/2005
00:56
   Merci  

 mal  home  Aurélie20/03/2005
17:37
   Le site est assez intéressant. ça fait un bon bout de temps que je ne suis
pas venue et je trouve qu'il a bien changé. j'ai l'impression qu'il n'était
pas comme ça avant. Bonne continuation
Aurélie la webmistress de www.mes-vacances.com
 

 mal   surmont20/02/2005
16:40
   voila un site intelligent et bien fait, je suis belge protestant et j'ai vécu en Cévenne en 1971/72 sur les traces de mes ancêtres huguenots!et a ce jour en 2005 j'ai découvert le livre &quot;voyage avec un âne dans la Cévenne &quot;de Stevenson qui était protestant mais je ne connaissais de lui que l'île au trésor, du coup j'ai fait des recherches sur l Internet et je vous trouve , bravo pour faire connaître ce merveilleux païs de l'Occitania!le hasard fait que ma belle soeur s'occuppe de l'eco-musée de pont de montvert!plus les gîtes etc... et son mari est garde du Parc des Cévennes! je suis randonneur mais je n'ai plus la santé pour de longues ballades!mas lo païs cévenos es mon païs del cor ... adhishatz 

   4 valaisans/ch01/12/2004
14:50
   Nous tenons à relevé votre sens de l'accueil ainsi que votre table qui nous a enchanté. 4 randonneurs sur le chemin de Stevenson ayant fait un séjour chez vous en septembre 2004  

 mal   Pierre, Janine et Fabien01/09/2004
16:06
    Encore un grand merci pour la super-semaine de vacances que nous avons passée au Refuge.
C'est un endroit merveilleux pour se ressourcer pour tous ceux qui recherchent le calme, l'air pur et qui apprécient une excellente table.
Les champignons, framboises et autres myrtilles qui foisonnent dans la Forêt de Mercoire, sont l'occasion de super ballades et Christian n'a pas son pareil pour servir vos cueillettes à sa table.
Sans hésiter nous reviendrons dans ce lieu si sympathique dès que notre emploi du temps nous le permettra.
Un grand bonjour de Ramatuelle.
 

 mal  home  gilbert et dany25/08/2004
22:42
   De passage sur le Stevenson, nous étions chez vous le 22 juillet dernier. Nous gardons un souvenir impérissable de ce bref séjour tant par la qualité de l'acceuil que par l'excellent repas que nous avions fait ce soir là avec nos ami(e)s randonneurs. Maintenat, nous n'espèrons qu'une chose, avoir l'occasion de revenir vous voir.D'ici quelques temps, vous pourrez consulter notre site dans lequel nous réitérerons ces compliments mérités.

Au plaisir,

Gilbert et Dany
 

   Laurence et Jean-Yves25/08/2004
14:50
   Quand reverrons-nous,
de mon petit Cheylard,
de ses propriétaires si doux et chaleureux comme les grognards (d'la garde),
les couleurs, les lumières et les sons,
se mêlant aux saveurs et senteurs de la cuisson?
Merci à vous deux et à votre escadron
pour les si beaux instants passés à l'unisson,
sans oublier, bien entendu, les délicieuses boissons!
 


 Page 1 sur 2  Page Suivante

Agnès et Christian SIMONET - 48300-Cheylard l'Évêque - LOZÈRE
Nous écrire - Tél/FAX: 04 66 69 03 21 - GPS: UTM 31T0563791, 4944323 - Alt: 1130m