Logo du Refuge du Moure (Cheylard - Lozère)
lozere-gite.com
LE REFUGE DU MOURE
Gite d'étape et de séjour, Chambres d'hôtes et Table Gourmande en Lozère
Le Refuge du Moure (Cheylard - Lozère) en aquarelle de Marie-Noëlle Mourgues
 

To english version Deutch version
Les Gîtes de France
Charmance (Gîtes de France)
Chemin Stevenson
 
Rechercher sur le site
Powered by eXtense

Météo Lozère
 
Les loup en Lozère
LITTÉRATURE DE PAYS

André AUBAZAC a toujours aimé revenir dans ce coin de Lozère après en avoir été privé pendant plus de 40 ans pour des raisons professionnelles. Né en 1936, il a vécu toute son enfance à Langogne, et a parcouru à tous âges la campagne environnante. Amené par hasard à écrire un petit livre familial, il a dû fouiller des archives et a mis le nez dans de riches pages d'histoire qu'il a voulu transcrire. Puis ce fut l'engrenage. La recherche historique locale occupe désormais ses loisirs pendant les mauvaises saisons, depuis que la retraite lui laisse du temps libre. Quatre ouvrages d'histoire régionale ont déjà vu le jour, un cinquième est en préparation. La tâche est vaste. Beaucoup de sujets restent à aborder. Et parmi eux, le maillage mégalithique du massif de Mercoire capable de faire pâlir d'envie les spécialistes des menhirs bretons : il ne se passe pas une année sans une nouvelle découverte sur ce sujet qui déborde largement le domaine historique, et qui réclame patience et prudence.
Certains diront que cet auteur aime exagérément ce coin de Lozère. Il répondra que pour pouvoir aimer autant ce terroir, il faut en avoir été privé.

DU DOLMEN DE L'AURADOU AU MENHIR DE MERCOIRE (1992):
Une première approche du mégalithisme local avec la découverte d'un tumulus qui reste à explorer, et la mise en valeur d'un menhir géant qui a été restauré depuis. Aujourd'hui, cet ouvrage est le seul qui comporte le cliché de ce menhir, avant qu'il soit relevé, en juillet 1992.
Du Dolmen de l'Auradou au Menhir de Mercoire par André Aubazac
Le Nord-Est du Gévaudan à partir de l'histoire de Sagnerousse par André Aubazac
LE NORD-EST DU GÉVAUDAN A PARTIR DE L'HISTOIRE DE SAGNEROUSSE (2002)
Outre la reconstitution de l'histoire du hameau, cette étude a permis de retrouver la trace des Chevaliers de St-Jean, de rappeler l'importance de la transhumance et du droit d'affouage, de découvrir les raisons qui ont égaré Stevenson dans ce secteur, et d'alimenter la légende de Gargantua.

LE MASSIF DE MERCOIRE (2003)
Est un ouvrage beaucoup plus dense, et a apporté de l'inédit qui intéresse les historiens professionnels, car il permet d'assister à la naissance des trois centres de vie que sont Langogne, Le Cheylard l'Évêque, et l'abbaye féminine de Mercoire. Le territoire est si vaste, le sol est si varié, les faits historiques sont si nombreux, que ce Massif apparaît comme une source inépuisable capable de suggérer d'interminables travaux.
Le Massif de Mercoire par André Aubazac
Drôles de bêtes en Gévaudan par André Aubazac
DRÔLES DE BÊTES EN GÉVAUDAN
a permis d'aborder cette lamentable histoire en la débarrassant d'un maximum d'idées reçues, colportées depuis toujours, essentiellement hors du Gévaudan. Un scénario logique en découle. L'auteur a toujours souhaité que l'on dissocie l'histoire abrupte de la légende romancée. Il reste persuadé que cette légende doit perdurer, puisqu'elle est née depuis plus de 200 ans et est devenue un volet important du tourisme régional, en raison des multiples développements médiatiques qui accentuent régulièrement le fantastique du récit.
LES CHOISINETS
A 5 km au sud de Langogne, le hameau des Choisinets présente d'imposantes ruines qui intriguent le touriste. Un château y a été maintes fois remanié depuis le Moyen Age, puis une orphelinat y a pris naissance et y a prospéré pendant un demi-siécles.
Bien que situé au porte du Massif de Mercoire, le château s'est surtout imposé au carrefour d'un itinéraire très fréquenté en provenance du Vivarais. Puis vinrent les guerres dévastatrices et, plus tard, l'impécuniosité des héritiers. Une tentative de redonner vie à ces pierre a failli réussir avec l'implantation d'un orphelinat qui répondait à un grand besoin. Mais la conjoncture en a décidé autrement.
Château et orphelinat ont vécu des situations identiques avec des périodes euphoriques des aménagements fonciers et immobiliers, perturbées par des catastrophes ruineuses et décourageantes.
L'histoire des Choisinets mérite considération. Elle a sa place dans le canevas du passé de ce Nord-Est du Gévaudan, cher à l'auteur qui fait de ce sujet le quatrième volet d'une étude visant à promouvoir un patrimoine exceptionnel autour de Langogne.
Les Choisinets par André Aubazac

Vous pouvez acquérir les livres auprès de l'auteur ou dans les librairies de Langogne
Courriel : andre.aubazac@wanadoo.fr

Agnès et Christian SIMONET - 48300-Cheylard l'Évêque - LOZÈRE
Nous écrire - Tél/FAX: 04 66 69 03 21 - GPS: UTM 31T0563791, 4944323 - Alt: 1130m