Val d’Allier

 
 

Le pays autour du Refuge du Moure (Lozère)

 

ENTRE NATURE SAUVAGE ET EAUX CALMES

Sans le val d’Allier on oublierait presque que la Lozère est le pays des sources et qu’à l’est de son territoire coule une rivière. Cette rivière, l’Allier, prend sa source au Moure de la Gardille (1503 m), en foret de Mercoire près de Cheylard l’Evêque. Après avoir recueilli les eaux des quelques ruisseaux locaux (le Langouyrou, l’Espezonnette et le Chapeauroux par le Grandrieu) ainsi que de la retenue d’eau du lac de montagne de , elle traverse successivement le Velay, l’Auvergne, le Bourbonnais et se jette 410 km en aval dans la Loire près de Nevers.

Pêche en Allier

Pêche en Allier

Le 6 février 1976 a été déclaré d’utilité publique, l’aménagement du site de Naussac. La construction de cet équipement, qui suscita de nombreuses contestations de la part des écologistes, des agriculteurs, des antinucléaires… en 1975/76, débuta le 1er octobre 1976 et se poursuivit jusqu’au 1er novembre 1980. Le remplissage de la retenue dura 2 ans, engloutissant le vieux village de Naussac. 150 personnes furent évacuées et nombre d’entre elles relogées dans un nouveau village où ont été rebâtis pierre par pierre une tour du château et le clocher de l’ancien village. Des équipements touristiques modernes autorisant de nombreux sports d’eau (baignade, voile, planche à voile, pêche) prennent désormais place sur les rives de cette petite mer intérieure qui constitue l’un des plus importants réservoirs d’eau de ce type dans le massif central.

Le lac de Naussac (Lozère)

Le lac de Naussac

Publications relatives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*